fr

Actif, réactif, proactif, créatif

Expertise

L’expertise doit continuer face à cette situation ; nous œuvrons pour un accompagnement global, une adaptation et une réactivité dans les meilleurs délais.

Une crise sanitaire inédite

Nous vivons une crise sanitaire historique. Cette crise nous a obligé à fermer l’ensemble de nos sites dès le 17 mars, au lendemain de l’allocution présidentielle. Face à cette situation inconnue, le groupe Stelliant et notre entité dédiée au risque Entreprise (TGS x GMC) se sont adaptés pour accompagner nos collaborateurs et nos clients. La priorité a été donnée au travail à distance. Le 23 mars et grâce à l’implication de toutes nos équipes, le Groupe retrouvait un niveau quasiment normal de connexions, attestant de notre capacité opérationnelle suite à cette bascule. Cette réactivité et cette implication de l’ensemble de nos collaborateurs doivent être saluées aujourd’hui.

24 heures après l’annonce du confinement, sur l’ensemble du territoire, nos experts ainsi que 70% de nos équipes support étaient opérationnels. Tous aptes à utiliser ces nouveaux outils indispensables désormais partie intégrante de notre quotidien : WhatsApp, Microsoft Teams,Skype ou GoToMeeting. En province, les besoins informatiques et logistiques ont été résolus en moins d’une semaine. En France comme à l’international, c’est tout un réseau qui fit preuve d’agilité en dépit des contraintes. De Paris à Hong-Kong en passant par Alger et plus largement avec notre réseau international Crawford, nos équipes s’engagent pour continuer de servir l’ensemble des acteurs du monde de l’assurance.

Une méthode expertale repensée

Nous avons massivement repensé notre méthode expertale. L’expertise sur site a laissé place à l’expertise de force majeure (EFM).

Pour autant, la visio et la télé-expertise ne sont pas des procédés nouveaux. Avant cette crise, des dossiers à enjeux limités étaient déjà sujets à ces méthodes de manière épisodique. Aujourd’hui, il s’agit d’un automatisme. En expertise simple, face à l’assuré, en contradictoire, face à des confrères, tous nos rendez-vous présentiels ont été remplacés par des visios et/ou des conférences téléphoniques. En complément, certains dossiers majeurs peuvent aussi être sécurisés par ces nouveaux modes d’expertise afin d’assurer la continuité de leur gestion expertale.

Assurément, les plannings sont bousculés, certains de nos process ralentis mais nous avançons efficacement malgré la situation.

Quelques chiffres depuis le 17 mars :

54 %
de réunions sont maintenues
46 %
des réunions maintenues
réalisées en visio
54 %
des réunions maintenues
réalisées par téléphone

Une chute de la sinistralité

L’activité est à la baisse. Une décrue significative avec comme date charnière le 16 mars, jour de l’annonce présidentielle. Une chute de la sinistralité assez logique qui ne saurait masquer des besoins encore prégnants en matière d’expertise. Nos objectifs restent donc les mêmes : maintenir le lien et apporter des réponses à nos clients.

Malgré les contraintes actuelles, certains sinistres requièrent notre venue. C’est notamment le cas de la Recherche de Causes et Circonstances Incendie (RCCI) où une intervention rapide permet de relever les indices d’ignition. Dans ce cas précis, l’expert RCCI, équipé aux normes sanitaires actuelles, se rend seul sur les lieux. Un gardien l’accompagne pour veiller à sa sécurité. Il en est de même pour les sinistres nécessitant la mise en œuvre de mesures conservatoires telles que les confortements pour éviter des risques d’effondrement de bâtiment.

A distance ou sur site, l’expertise doit continuer en s’adaptant à cette nouvelle situation. Nous œuvrons pour un accompagnement global, une adaptation en dépit des obstacles et une réactivité dans les meilleurs délais. Tels sont nos engagements.